le cabaret

“En juillet 2018, j’ai eu mon premier enfant. Pendant les mois qui ont précédé la naissance, mon sexe est devenu « une chose publique ». Observé, commenté, manipulé par des professionnels de la santé, j’ai souvent eu la sensation qu’il ne m’appartenait plus…

J’ai pensé : et si finalement il n’avait jamais vraiment été « à moi » ? Il fallait me rendre à l’évidence, toute féministe que j’étais, je ne me connaissais pas ! Je pensais être une femme libre et émancipée, mais je n’ai pas su dire non au pouvoir médical. Le constat fut douloureux mais j’ai compris que, pendant toute cette période, je n’avais pas réussi à me placer au centre, à avoir confiance en moi, en mon pouvoir. J’ai été saisie de réaliser que je n’avais qu’une très faible connaissance de mon anatomie et de ma force. Le moment était donc venu de partir en exploration -je dirai même en reconquête- et pour cela, j’ai eu envie de convier deux femmes artistes à mes côtés et d’imaginer avec elles un cabaret qui nous permettrait de partager ensemble des savoirs méconnus et néanmoins vitaux, des moments drôles mais toujours sincères, pour reprendre possession de nos vies et de nos corps !”

Claire Balerdi, metteure en scène du cabaret “Chez Germaine”

Que trouverez-vous dans ce cabaret ?

Le cabaret des ménagères

Où sont les plumes et les paillettes, les déshabillés et les chorégraphies éblouissantes ? Et bien il semblerait que nos deux Germaines ne soient pas là pour vous faire fantasmer… Quoi que ! Oui, elles sont maladroites, bancales, pas sûres d’elles… et c’est tant mieux. Les Germaines, alias Claire Massol et Julie Castel-Jordy, sont des ménagères au bout du rouleau qui, bien que débordées par leurs charges mentale et réelle, décident de partir en quête d’elle-même.

Entre torchons, chiffons et mission repassage, elles s’accordent enfin du temps pour regarder ce qu’elles ont entre les jambes, passent en revue l’Histoire du sexe féminin et ses représentations, prennent la forme d’aliens à la recherche de Barbie, redonnent vie à Jean-Paul Sartre, Françoise Dolto, Pline l’Ancien…Chaque numéro dure une cinquantaine de minutes et aborde un sujet différent : cycle menstruel, vulve, maternité, orgasme…

Entre chansons populaires revisitées, adaptation théâtrale de bandes-dessinées humoristiques et extraits d’écrits engagés, les Germaines nous parlent de toutes ces choses taboues dont on a peur, honte, que l’on ose pas dire…Et tout cela avec humour, sans tourner autour du pot !  Rire, dédramatiser pour mieux s’apprivoiser, se connaître, s’accepter et s’aimer. 

 

Un spectacle tout terrain 

La particularité de ce cabaret, c’est de pouvoir être joué n’importe où ! Dans un bar, en extérieur, dans un appartement, dans une salle de classe ou de spectacle, peu importe, ce spectacle peut être importé et vu n’importe où du moment que les Germaines sont là avec leur franc-parler et leur attirail ménager. 

Quand cela est possible, un buffet rouge et vulvaire (mais jamais vulgaire) est proposé au public. Chocolats vulves, sablés utérus, rien de choquant mais tout de bon ! Parfois même, comme à l’occasion du festival écoféministe Sauvageonnes ! (17 au 18 septembre 2020 à Mix’art Myrys, Toulouse), un atelier cuisine est proposé : théorie et pratique sur l’alimentation santé et amie du cycle menstruel, mené par la naturopathe et cuisinière holistique Julie Lannot.

 

LES NUMEROS

 #1 Viva la vulva
#2 Ça va saigner !
#3 Orgasme, où es-tu ?
#4 Une brioche dans le four

 

LES DATES  
  • Festival Yoniversel, festival de la vulve pour toute la famille, Château de Liviers, Lyas (Ardèche), vendredi 2 octobre 2020 à 20h, numéro « Viva la vulva »
  • Festival Sauvageonnes!, festival des agirs et imaginaires écoféministes, Mix Art Myrys, Toulouse (Haute-Garonne), vendredi 18 septembre à 12h30, numéro « Viva la vulva » + atelier cuisine vulvaire de 9h à 12h
  • Journée d’Etude « Ecrire, mettre en scène, programmer », Maison de la recherche de l’Université Jean Jaurès, Toulouse (Haute-Garonne), jeudi 16 mai 2019 à 14h, numéro « Viva la vulva »
  • Café Culturel Itinéraire Bis, Toulouse (Haute-Garonne), jeudi 16 mai 2019 à 19h, numéro « Viva la vulva »
RESIDENCES / PARTENAIRES
 Mix Art Myrys, La Fabrique CIAM, Théâtre des Mazades, Centre Culturel Henri Desbals
Centre Social Assqot, Maison de chômeurs Partage-Faourette, MJC Jacques Prévert